Des postes d’officiers de police pour assurer des missions de commandement opérationnel des services et d’expertise en sécurité intérieure ainsi que des postes de commissaires pour manager les officiers sont proposés par la Police Nationale chaque année.

Par voie de concours externes, 400 postes d’officiers et de commissaires de police sont ouverts pour la session 2022.

Description métier – Officier de Police

L'officier de police est un fonctionnaire du ministère de l'Intérieur qui appartient au corps du commandement. Il remplit différentes missions d'information et de surveillance dans les services actifs de la police. Une fois nommé, l'officier de police doit s'engager pour une période de 5 ans au service de l'Etat à compter de sa titularisation.

L'officier de police assure les fonctions de commandement opérationnel des services et d’expertise en matière de police et de sécurité intérieure. Il peut être chargé d'enquêtes ou de missions, seconder ou suppléer le commissaire de police

Il exerce sa mission en tenue ou en civil selon la nature des fonctions assurées et porte une arme. 

Le corps de commandement de la police nationale comprend trois grades : lieutenant de police, capitaine de police, commandant de police... 

Concours accessible après un Bac+3.

Description métier – Commissaire de Police

Le commissaire de police assume la responsabilité des services de la police nationale. Violence sur enfants mineurs, trafic de drogue, sécurité et tous les stades de la délinquance sont le lot quotidien de ce fonctionnaire.

Le commissaire de police doit assumer, selon son service de rattachement, les missions opérationnelles de police : maintien de l’ordre public, défense du territoire, investigation et recherche, sécurité routière, police de proximité et tous les aspects financiers de la criminalité organisée, blanchiment d'argent, escroqueries. Brigade des mineurs, brigade des stupéfiants, brigades de sécurité urbaine ;  

Le travail du commissaire consiste à suivre et coordonner l'action des enquêteurs sur le terrain. Il forme, anime et apporte son soutien logistique à ses collaborateurs. Il dirige et oriente leur travail, prend la direction des opérations importantes, procède aux choix décisifs.

Dans certaines situations, le port d’arme est nécessaire.

Le commissaire de police définit des priorités : réinvestir le centre-ville, mieux répartir et adapter les effectifs pour lutter contre la délinquance, mettre en œuvre un système de traitement administratif ou social de certains problèmes.

Le préfet, le procureur, les élus, des organismes sociaux, éducatifs, sont ses interlocuteurs. Il assure aussi la communication extérieure de son service.

Il a autorité sur l'ensemble des personnels affectés dans ses services et exerce les attributions de magistrat qui lui sont conférées par la loi. Le commissaire de police gère les moyens financiers et humains dont il dispose.

Concours accessible après un Bac+5.

 

Après le concours ?

Les candidats admis intégreront l'Ecole Nationale supérieure de Police pour y suivre une formation rémunérée, en alternant école et stages dans les services de police

Pour en savoir plus sur les opportunités proposées par la Police nationale et s'inscrire au concours, rendez-vous sur : www.devenirpolicier.fr

concours-externe/officier-de-police
  concours-externe/commissaire-de-police

Inscription aux concours possible jusqu'au 15 octobre.

Source : www.cidj.com