Vous avez déjà postulé à plusieurs annonces, pour différentes missions et différents domaines d’activité, mais vos candidatures ne se sont jamais concrétisées ?

Il est probable que cela vienne de votre CV ! Il convient alors d’éviter les pièges les plus classiques et présenter un curriculum vitae bien construit et ce… même si on n’a pas beaucoup d’expériences professionnelles.

Avant de se lancer dans la rédaction de ce précieux document, il faut garder à l’esprit que la majorité des recruteurs consacrent en moyenne, 8 secondes à la lecture des CV qu’ils reçoivent. Indispensable, le CV est la première impression que l’employeur se fera de vous et si votre candidature est pertinente, c’est la porte d’entrée pour la suite logique du process de recrutement. D’où l’importance de respecter quelques conseils pour sa rédaction et sa mise en forme.

 

1/ Bien nommé son CV par un nom de fichier et si possible au format PDF

Mettez-vous à la place du recruteur qui doit sauvegarder tous les CV qu’il reçoit dans un même dossier. Facilitez-lui la tâche en nommant votre document simplement par votre nom et votre prénom et éventuellement le titre du poste de votre candidature.

Ex :  TouretRichard-ConseillerVendeur-CV.pdf

Éviter les formats de fichier en .doc pour un CV dans tous les cas, veillez à ce qu’il est indiqué dans l’annonce de recrutement. Le format .pdf est synonyme de sérieux, cela semble être du bon sens et gage de soin apporté à un document qui a son importance.

 

2/ Apporter une attention accrue à vos coordonnées

Numéros de téléphone hors service, CV sans adresse mail… 

Les recruteurs balayent parfois du regard de long en large pour …Enfin trouver le moyen de contacter le candidat.

Pour l’état-civil c’est souvent en haut, à gauche, au milieu ou encore à droite, cette rubrique permet de vous identifier. Elle comporte : votre prénom et votre nom, votre adresse, votre téléphone (insérez des espaces entre vos chiffres afin de faciliter la composition), votre adresse mail, votre âge, votre situation de famille. Il est recommandé également d’indiquer si vous posséder le permis de conduire.

Rien ne vous empêche de préciser votre identifiant skype (outil de plus en plus utilisé par les recruteurs (profitez-en au passage, pour adapter votre photo Skype)

 

3/ La photo

Certains préfèrent en mettre une, d’autres non. A chacun le style de son CV, mais si vous comptez l’inclure, faites le bien !

Soyons clairs : il faut arrêter d’illustrer vos CV avec des photos de mauvaise qualité, hors-cadre ou celles qui ne donnent pas du tout envie au recruteur de vous appeler :  

Quelques conseils de bons sens :

  • Choisissez un fond neutre (oubliez les photos prises dans votre salon, en soirée ou pire devant le carrelage de votre salle de bain…)
  • La qualité (les couleurs délavées, le flou artistique qui n’en est pas un ou les photos pixellisées c’est niet !)
  • Attention au cadrage : c’est tendance les selfis, mais pas pour un CV !
  • Une tenue appropriée (évitez les robes « bustier »), privilégiez les tenues professionnelles. Nous vous assurons que votre personnalité pourra s’exprimer une fois que vous serez en poste, pour l’instant il faut mettre toutes les chances de votre côté et minimisez les risques !
  • Enfin ayez une bonne posture : ouverte, souriante et engageante. Le style « bad boy », « extraverti » ou au contraire « tueurs en série », « lèvres pincées car hyper timide » cela vous démarquera peut-être mais pas de la bonne manière. Nous grossissons le trait volontairement, beaucoup de CV affichent des photos aux personnalités plutôt ternes et impassibles… Qui vous a dit de paraître autoritaire et faire la tête ?

 

Redaction CV

4/ La rubrique « Compétences »

Il n’est pas rare de trouver des personnes tentées de « gonfler » son CV afin de se différencier et montrer qu’elles sont parfaites pour le poste convoité, quitte à amplifier leur rôle dans les postes exercés ou à rallonger la durée d’une mission ou encore à s’attribuer carrément un projet collectif. Ainsi, s’il venait à découvrir un petit mensonge, il pourrait remettre en question.

Il s’agit d’un jeu dangereux : cela peut attirer l’œil du recruteur mais le faire douter de votre sincérité et remettre en question toutes les autres compétences indiquées même si elles sont réelles !

Et même si vous êtes jeune et sans expérience il y des solutions pour faire un CV simple et percutant car tout ne s'acquiert pas à travers les expériences professionnelles. Les compétences issues de votre vie personnelle sont aussi importantes : hors travail et études, vous avez sûrement développé de nombreuses compétences…

Attention à ne pas en faire trop tout de même : les activités et compétences que vous mettez en avant doivent avoir un rapport avec le poste en question :

  • Par exemple, si vous avez été bénévole dans une association, cette expérience montrera le côté volontaire et ouvert.
  • Si vous avez pratiqué un sport collectif, l’esprit d'équipe est souvent apprécié par les entreprises. Si vous avez fait de la compétition, (cela peut démontrer que vous pouvez gérer votre stress).
  • Si vous avez le BAFA, cela montre votre intérêt pour le management et la gestion de projets.
  • Le baby-sitting(ou animal-sitting) représente un bon indicateur de maturité et de prises de responsabilités etc

Voici quelques compétences appréciées et recherchées par les employeurs :

  • La flexibilité, le sens de l’organisation
  • L’esprit d’initiative, l’autonomie
  • L’efficacité, la créativité
  • Les compétences techniques
  • La résistance au stress
  • La capacité à travailler en équipe
  • Les compétences communicationnelles
  • La capacité décisionnelle
  • Les compétences linguistiques et informatiques

 

5/ Rubrique « expériences professionnelles »

Chronologique ou thématique ? A vous de choisir ! Sachez que la plupart des recruteurs recommandent de présenter cette rubrique de façon anti-chronologique, c’est-à-dire en commençant par l'emploi le plus récent.

Si votre parcours professionnel n'est composé que de stages ou de " petits boulots", notamment pour les jeunes, préférez la mention "stages professionnels" à « expériences professionnelles ».

Pour les débutants, c'est vos stages qu'il convient de mettre en valeur ! Ils feront la différence.            

 

N’hésitez pas à parler de vos stages effectués !

Même si les stages étaient de courtes durées (comme le stage d'observation de 3e), vous pouvez tout de même le mentionner. Il conviendra alors de détailler vos missions, même les plus basiques et agrémenter le tout avec les qualités que ce travail vous ont permis de développer : contact humain, autonomie, créativité, dynamisme.

Toute expérience qui vous ont permis d’aborder de près ou de loin le monde professionnel est important et se doit d’être mise en valeur.

Avec ces quelques conseils, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans la rédaction de votre CV et séduire les recruteurs avec votre profil unique !

 

N’oubliez pas non plus que dans la plupart de nos antennes de la Mission Locale Nord des médiateurs numériques sont là pour vous aider pour mettre en forme votre CV lors d’ateliers, inscrivez-vous auprès de l’accueil ou parlez-en à votre conseiller référent.