Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards... Sont des engins de déplacement personnels à moteurs (EDPM). Plébiscités dans les années 90 par de nombreux adolescents, les trottinettes et autres skateboards sont aujourd’hui motorisés et leur usage s’est largement généralisé. On peut les qualifier de « moyens de transport » funs, pratiques et écolos.

 

L’usage de ces engins motorisés est désormais encadré avec la publication d’un décret au JO (journal officiel) du 25 octobre 2019.

Selon la nouvelle réglementation qui est d'application immédiate, les conducteurs d'EDP motorisés doivent :

  • Être âgé d'au moins 12 ans ;
  • Ne pas transporter un autre passager ;
  • Ne pas circuler sur le trottoir (sauf si les maires l'autorisent) ;
  • Ne pas dépasser la vitesse maximale autorisée de 25 km/h.

 

En agglomération, ils doivent circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu'il y en a (à défaut, ils peuvent circuler sur les routes où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h mais aussi sur les aires piétonnes à condition de circuler à une allure modérée et de ne pas gêner les piétons).

De nuit (ou de jour par visibilité insuffisante), et même en agglomération, il faut désormais porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant (gilet, brassard...).

Le casque est-il obligatoire ?

Le port du casque n’est pas obligatoire en agglomération, en revanche, il est fortement recommandé de le porter.  Obligation par ailleurs de porter le casque pour l’usager qui circule hors agglomération dans les conditions autorisées.

Quant au stationnement sur un trottoir, il n'est possible que si les EDP ne gênent pas la circulation des piétons (le maire pouvant néanmoins décider de l'interdire).

 

A NOTER :  

À partir du 1er juillet 2020, les EDP devront également être équipés de feux avant et arrière, de dispositifs rétro-réfléchissants, de freins et d'un avertisseur sonore.

 

En ce qui conerne les sanctions ?

Ce nouveau code de la route prévoit des sanctions pour les usagers qui ne respecteraient pas le règlement.  Une amende s’élevant à 35 euros est prévue pour tout conducteur qui ne respecterait pas les règles de circulation (y compris si deux personnes sont présentes sur l'engin) ou que le conducteur porte des écouteurs.

Cette amende passe à 135 euros si l'usager roule sur le trottoir et va jusqu’à 1 500 euros pour un excès de vitesse. 

 

Textes de référence :

www.legifrance.gouv.fr/

Voir l'espace pro

5 offres d'emploi en ligne

21/01/2020 | TELEOPERATEUR H/F
La liste des offres est actualisée automatiquement toutes les 24h.