SOMMAIRE

Le métier d’Auxiliaire Puéricultrice

Les auxiliaires de puériculture n’ont pas la même formation que les accompagnantes éducatives. Mais dans une structure d’accueil, elles travaillent ensemble, en contact direct et permanent avec les enfants.

PE13 web  PE14 web
 
PE15 web  PE16 web
 

Comme tous les métiers de la petite enfance, le travail d’auxiliaire de puériculture demande certaines dispositions personnelles. «  Il faut avoir envie de partager des moments avec eux.  Et puis, avoir le plaisir de les voir grandir et se sentir utile là-dedans puisqu’ils passent une grande majorité de leur temps avec nous. Pour moi en tous cas, c’est patience, rigueur et être attentif, et savoir aimer quoi. C’est intensif. On n’en a pas un, deux, trois, on en a parfois dix-huit. On est à trois ou quatre. Ces dix-huit bébés là, ils ont besoin de câlins, de soins, de moments de jeux, de sieste, ils ont tout un tas de besoins. Donc, ça a l’air facile comme ça, de l’extérieur, mais ça ne l’est pas », explique Clara Illy, salariée du Collectif d’Associations Les Marionnettes.

Vous devez accepter les cookies Marketing pour voir la vidéo Facebook.