La Garantie Jeunes vise à accompagner les jeunes de 18 à 26 ans en situation de vulnérabilité vers l’autonomie, en leur permettant notamment de réaliser des expériences professionnelles et de suivre des formations.

Impulsée et financée par l’État, cofinancée par l’Union européenne, elle a été confiée aux missions locales.
Les jeunes de moins de 26 ans sont la catégorie de la population la plus touchée par le chômage et la plus exposée à la précarité. La réalité du marché du travail, c’est souvent pour eux une succession de «petits boulots ». Par ailleurs, le contact entre jeunes et entreprises peut être miné par des préjugés. Et comme il y a des jeunes éloignés de l’emploi, il y a des entreprises éloignées du marché du travail qui, elles aussi, ont besoin d’être accompagnées dans leur projet de recrutement.

Le potentiel, les compétences et la volonté sont là… il reste à les révéler.

Prendre confiance !

Valoriser le potentiel des jeunes Le travail des jeunes avec le conseiller en mission locale permet:

  • Aux jeunes de développer compétences sociales, sens de la responsabilité, citoyenneté, confiance en soi, pratique de l’entraide et de la coopération

  • Aux jeunes de se créer un réseau social et professionnel, et d’identifier leurs aptitudes et capacités, acquises au travers de leurs expériences, y compris non professionnelles

  • D’apprendre aux jeunes à valoriser leur potentiel auprès des employeurs: sens de l’organisation, minutie, gestion de budget, maîtrise de la communication verbale et non verbale, écrits professionnels, calcul et utilisation des outils de bureautique ou du web…

  • D’outiller les jeunes pour accéder au monde de l’entreprise (recherche d’immersion en entreprise, enquêtes métiers, rencontres et visites d’entreprises…)

  • D’utiliser l’ensemble des situations professionnelles mobilisées tout au long de l’année pour construire une expérience valorisable auprès des employeurs.

Attention aux idées reçues !

La Garantie Jeunes n’est pas :

  • Un droit ouvert : il y a un nombre de place limité. La démarche exige du jeune qu’il veuille travailler et soit prêt à être en action chaque jour

  • Une simple allocation : cette aide financière permet aux jeunes de surmonter certains obstacles (santé, logement, mobilité...) et de se concentrer sur son parcours d’insertion pendant 12 mois

  • Une démarche de formation : c’est un accompagnement exigeant et complet, avec des mises en situation professionnelle et si besoin un appui sur des compétences clés nécessaires à l’insertion professionnelle (lecture, écriture, calcul…).

L’innovation au service de l’emploi des jeunes

Les principes de la démarche La Garantie Jeunes se compose d’une double garantie :

  • L’accès à de premières expériences professionnelles : la Garantie Jeunes permet de multiplier les périodes d’emploi ou de formation pour que le jeune construise progressivement un projet professionnel éclairé par l’expérience

  • Une allocation en appui de cet accompagnement, d’un montant équivalent à celui du RSA et intégrant un mécanisme d’intéressement. Conclue sous la forme d’un contrat réciproque d’engagements entre un jeune et une mission locale, la Garantie Jeunes propose un programme d’accompagnement basé sur le principe de « l’emploi d’abord » et d’une pluralité des mises en situation professionnelle.

La Garantie Jeunes vise également à apporter un service d’appui au recrutement, notamment aux TPE/PME, en les associant à la construction du projet du jeune. Cette démarche leur permet de témoigner de leur engagement en faveur de l’emploi des jeunes, tout en leur apportant une réponse adaptée, réactive et sécurisée à leurs besoins de recrutements.

Afin d’appuyer cet accompagnement et en fonction de ses ressources, le jeune bénéficie d’une allocation forfaitaire mensuelle d’un montant de 433.75 €, cumulable totalement avec les revenus d’activité jusqu’à 300 € et dégressive ensuite.

Ils en parlent !

Dans le cadre de la Semaine Nationale des Missions Locales 2017, la Mission Locale Nord Réunion a choisi de vo...

Guiridja S., En EAV

Guiridja S., En EAV

Avec le contrat en Emploi d'Avenir, Myriam a pu changer d'orientation professionnelle, découvrir un métier, se...

Myriam N., En EAV

Myriam N., En EAV

Durant son contrat en Emploi d'Avenir, Sébastien a appris en entreprise auprès de son tuteur et du public et a...

Sébastien R., en EAV

Sébastien R., en EAV

Mon conseiller m’a mis en confiance afin de m’aider dans mes différentes démarches (la prospection, l’entretie...

Ulrich A, 19 ans, apprenti Manager au Conseil Départemental de La Réunion

Ulrich A, 19 ans, apprenti Manager au Conseil Départemental de La Réunion

Chiffres-clés 2016

Chiffres-clés 2016